Caroline Roussy, chercheuse spécialiste de l’Afrique à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), a répondu aux questions de l’Opinion

Alors que le Sénégal vient de connaître plusieurs journées de violentes manifestations, Macky Sall, à la tête du pays depuis 2012, est enfin sorti de son long silence pour demander un retour au calme, lundi 8 mars.

Pour expliquer cette contestation sociale inédite dans le pays, Caroline Roussy, chercheuse à l’IRIS, évoque particulièrement un «ras-le-bol» du peuple sénégalais qui, souvent, «peine à joindre les deux bouts».

C’est l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol et depuis libéré mais placé sous contrôle judiciaire, qui a mis le feu aux poudres.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article