Caroline Roussy, chercheuse spécialiste de l’Afrique à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), a répondu aux questions de l’Opinion

Alors que le Sénégal vient de connaître plusieurs journées de violentes manifestations, Macky Sall, à la tête du pays depuis 2012, est enfin sorti de son long silence pour demander un retour au calme, lundi 8 mars.

Pour expliquer cette contestation sociale inédite dans le pays, Caroline Roussy, chercheuse à l’IRIS, évoque particulièrement un «ras-le-bol» du peuple sénégalais qui, souvent, «peine à joindre les deux bouts».

C’est l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, accusé de viol et depuis libéré mais placé sous contrôle judiciaire, qui a mis le feu aux poudres.



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici