Former un gouvernement en Afrique en général, et en République Démocratique du Congo en particulier, requiert une certaine disposition mentale et politique.

Le rôle principal d’un parti politique c’est de conquérir le pouvoir, autrement dit être représenté aux différentes institutions du pays pour s’affirmer en tant que parti.

Le nouveau locataire de la primature se trouve dans le pétrin le plus total, ne sachant pas qui prendre qui laisser.

Le successeur de Sylvestre Ilunga Ilunkamba gère difficilement les ambitions des politiques.

Déjà une poignée de députés transfuges du camp Joseph Kabila, menace même de quitter le navire de l’Union sacrée de la nation, si ils ne se retrouvent pas dans les ministères.

Pour le député Eliezer Ntambwe, Sama Lukonde doit privilégier les députés qui ont voté pour la destitution de Jeanine Mabunda, ancienne présidente de l’Assemblée nationale.

Entre-temps, Sama Lukonde insiste lui sur la technocratie pour faire partir du nouveau gouvernement, car argumente t’-il, la taille de l’exécutif sera très réduite, au total 44 membres sauf changement de dernière minute.

Le Gouvernement Sama est appelé à relever beaucoup de défis sur le plan social, politique, économique et surtout sécuritaire.

Rédaction/Wab-infos


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici