Selon l’Unicef, 40 000 jeunes filles et garçons travaillent dans les mines du Sud-Est de la République démocratique du Congo.

Ces chiffres datent de 2014.

Le pays vient de se doter d’une stratégie nationale pour contrer ce fléau qui touche tout le pays.

Pour les autorités, l’enjeu est de taille : si les minerais produits au Congo le sont en partie par des enfants, certaines multinationales pourraient stopper leur approvisionnement.

De quoi porter un coup dur aux recettes du pays.

Au-delà de la mise sur pied d’un cadre légal, le gouvernement congolais entend réduire la pauvreté qui favorise le travail des enfants dans les mines.

Le travail des enfants sur les sites miniers artisanaux est particulièrement préoccupant.

[themoneytizer id= »12772-16″]

 


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici