De sa citadelle assiégée, protégé par les murs rouge sang du Kremlin et par les ors bienveillants de la cathédrale orthodoxe Saint-Basile, dans le huis clos de son clan issu de l’aile dure du KGB, le président russe Vladimir Poutine fait aussi la guerre à l’Ukraine par téléphone.

Macron & Poutine

 » Je sais que Zelensky est terré dans son bunker comme Hitler. Mais je sais où est son bunker… Soit je rase l’Ukraine, soit je coupe sa tête politique « , avait-il menacé.

Dans cet échange téléphonique avec le président Français Emmanuel Macron, au tout début de la guerre, Vladimir Poutine, comme s’il était pris d’un accès de folie délirante, ne parle que  » des nazis qui défilent à Kiev « . Il fait part au président français de son  » obsession  » pour les tatouages nazis dont tous les Ukrainiens seraient recouverts  » des pieds à la tête  » et de la  » nécessité  » de  » dénazifier  » l’Ukraine.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici