Des réfugiés Rohingyas marchent dans des champs de riz après avoir franchi la frontière avec le Bangladesh.

L’exode se poursuit. Le nombre de musulmans rohingyas ayant fui les violences en Birmanie ces deux dernières semaines s’élève à 270.000 personnes, a annoncé ce vendredi le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU, révisant à la hausse sa précédente évaluation de 164.000 réfugiés.

L’agence onusienne s’inquiète du fait que les capacités d’accueil au Bangladesh sont désormais saturées, avec des camps de fortune émergeant le long des routes.

Le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts 

Plus d’un millier de personnes, essentiellement membres de la minorité musulmane des Rohingyas, pourraient également avoir été tuées dans les violences dans l’Etat Rakhine, a indiqué Yanghee Lee, la rapporteuse spéciale de l’ONU. « Il y en a des deux côtés mais les victimes se concentrent largement dans la population Rohingya », a-t-elle ajouté.

Les civils rohingyas fuient les violences dans leur région depuis des attaques fin août contre des postes de police par les rebelles de l’Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), qui dit vouloir défendre les droits bafoués de cette minorité musulmane. Depuis, l’armée birmane a lancé une vaste opération dans cette région pauvre et reculée, qui a fait plus de 430 morts, principalement des « terroristes » rohingyas, selon les forces de sécurité.

[themoneytizer id= »12772-16″]

 


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici