La Russie avait antérieurement annoncé aux pays de l’UE que désormais l’achat de son gaz se ferait avec la monnaie locale, le rouble.

Une décision à laquelle certains pays d’Europe dont la Hongrie se sont soumis . D’ailleurs, le 06 avril dernier, les autorités hongroises avaient affirmé ne trouver aucun inconvénient à acheter le gaz russe en roubles, révèle News Hub Creator.

Cependant, la commission européenne se référant aux contrats qui lient certaines entreprises à Gazprom , a soutenu ce mercredi 27 avril que l’achat du gaz devait se faire en dollars ou en euros et non en roubles .

Union Européenne

Ainsi la Pologne et la Bulgarie qui se sont obstinés à ne pas se plier aux exigences de Moscou ont dû constater l’interruption systématique de la fourniture du gaz russe.

Une attitude de Moscou que désapprouve l’Union Européenne.

En effet , dans une publication jeudi 27 avril sur le site d’information tv5monde , la présidente de la commission européenne Ursula Von Der Leyen a réagi à la décision de suspension du gaz russe à la Pologne et à la Bulgarie, qualifiant cette attitude  » injustifiée et inacceptable et celà montre le manque de fiabilité de la Russie en tant que fournisseur de gaz « . et ajoute que Moscou utilise le gaz comme un instrument de chantage.

Et pourtant, l’exigence de l’achat de son gaz en roubles a été une décision judicieusement prise par la Russie pour amortir le choc des sanctions économiques et financières prises en son encontre par l’occident du fait de son opération militaire spéciale en Ukraine.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici