INTERVIEW- L’association « Portes ouvertes » publie son Index annuel de persécution des chrétiens dans le monde. Son directeur Michel Varton revient sur les récentes évolutions d’exactions qui ne cessent de croître partout dans le monde, en particulier au Moyen-Orient, en Afrique subsharienne et en Asie du Sud-Est.

Comme chaque année, l’Association Portes Ouvertes, une ONG internationale au service des chrétiens persécutés, publie son index de persécutions des chrétiens. Si 2015 avait été une année particulièrement noire pour les Chrétiens dans le monde, avec 7100 tués en un an, l’année 2016 a été moins brutale, même si elle se traduit par une hausse globale des persécutions, notamment en Asie du Sud-Est. Pour Le Figaro, le directeur de Portes Ouvertes France, Michel Varton revient sur les grandes tendances de l’Index

LE FIGARO. – Quel est l’enseignement principal de ce nouvel Index de persécutions des chrétiens?

Michel VARTON. – Cette année encore, on observe une hausse globale des persécutions partout dans le monde. Dans 21 des 50 pays de l’index, 100 % des chrétiens sont persécutés. Nous effectuons un travail de recherche selon divers critères qui nous permet d’établir un score sur 100. Ce qui nous frappe, c’est l’augmentation des persécutions en Asie du Sud-Est. On parle beaucoup du Moyen-Orient et de l’Afrique subsaharienne, mais en termes d’intolérance, le troisième foyer de l’Asie du sud-Est est en train de les rattraper. On observe par exemple une hausse de la violence en Inde (attaques, tabassages, femmes violées): on estime que 15 chrétiens y sont attaqués chaque jour. Les violences et l’intolérance envers l’Église augmentent aussi au Vietnam, au Laos, au Bangladesh, au Bhoutan. Il y a un retour du nationalisme et de l’identité majoritaire dans tous ces pays, qu’ils soient de tradition communiste, musulmane, hindouiste ou bouddhiste.

Et la Chine?

La Chine reste au même niveau qu’en 2015. Le réveil des chrétiens en Chine est le plus grand de l’histoire: on est passé de 600.000 à 100 millions de chrétiens en l’espace de 40 ans. Le gouvernement chinois est très inquiet de voir l’Église grandir, et essaie de la contrôler. Ils ont été très persécutés jusqu’en 2008. Depuis 2008, on observe une amélioration des libertés.

Le nombre de chrétiens tués dans le monde a baissé de 80 %. Comment expliquer vous une baisse aussi spectaculaire?

C’est conjoncturel. Il faut dire que l’année 2015 avait été particulièrement noire, avec 7100 tués, dont 4000 dans le seul Nigeria. En 2016, le gouvernement nigérian a enfin pris la mesure de la situation et a repoussé Boko Haram, aujourd’hui sur la défensive. Mais les nomades Peuls, des bergers du Nord, continuent à pourchasser les chrétiens dans le sud, les chassant de leurs villages.

[themoneytizer id=”12772-16″]

 


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE