Le fils aîné d’Elizabeth II a été officiellement proclamé roi ce samedi 10 septembre 2022, à 73 ans au palais Saint-James puis au Royal Exchange, à Londres. Dans l’après-midi, le nouveau roi du Royaume-Uni recevra le premier ministre, les principaux ministres et les chefs de l’opposition. Les funérailles de la souveraine devraient avoir lieu le lundi 19 septembre.

Charles III

Charles III, 73 ans, a été officiellement proclamé roi, samedi, après la mort à 96 ans, jeudi, de sa mère, Elizabeth II, qui a ouvert une période de deuil national, et une nouvelle époque pour la monarchie britannique. Il accède au trône dans une période difficile, le Royaume-Uni étant confronté à la pire crise économique de ces quarante dernières années.

Après avoir été ovationné, vendredi, devant Buckingham Palace par des milliers de personnes, Charles III a promis dans son premier discours en tant que souverain de servir les Britanniques toute sa vie, comme sa mère, Elizabeth II, l’avait fait à son 21e anniversaire. D’un ton sobre et confiant, vêtu d’un costume noir, le monarque a rendu hommage à « la vie de service » de sa mère, à son « amour de la tradition », son « adhésion sans crainte au progrès », mais aussi à sa « chaleur et son humour ». Dans un hommage émouvant, il a remercié sa « maman chérie ».

Une cérémonie religieuse en mémoire de la reine s’est tenue, vendredi, en fin de journée à la cathédrale Saint-Paul de Londres en présence de la nouvelle première ministre, Liz Truss, qui a lu des extraits de la Bible. Les cloches avaient auparavant sonné dans les églises du pays, notamment à Windsor, où la reine vivait la plupart du temps, et 96 coups de canons ont retenti à 13 heures, tirés de Hyde Park, mais aussi aux châteaux de Cardiff et d’Edimbourg, York, de Portsmouth et à Gibraltar.

La reine Elizabeth II est morte, jeudi, à Balmoral. Elle était âgée de 96 ans. Elle avait accédé au trône en 1952, à l’âge de 25 ans. Vénérée par le peuple britannique, cheffe des armées du Royaume-Uni, gouverneure suprême de l’Eglise anglicane, interlocutrice de quinze premiers ministres britanniques, de l’ensemble des chefs d’Etat de la Ve République française et de treize présidents américains, la reine a traversé les époques.

palais de Buckingham

L’opération « unicorn » (licorne) est activée. Le corps d’Elizabeth II va d’abord être transporté à Edimbourg. Le cercueil sera acheminé par la route jusqu’au palais d’Holyrood, selon la correspondante du Monde Cécile Ducourtieux. Il y aura une procession d’Holyrood jusqu’à la cathédrale Saint-Gilles, située dans le vieil Edimbourg. Après une cérémonie réservée à la famille royale, la cathédrale Saint-Gilles sera ouverte au public durant vingt-quatre heures. Puis le cercueil rejoindra Londres, où auront lieu les funérailles à une date qui n’est pas encore connue.

Le prince William, devenu prince de Galles, est le nouvel héritier en titre, suivi de ses trois enfants, dans l’ordre de naissance : George (né en 2013), Charlotte (née en 2015) et Louis (né en 2018). Viennent ensuite le prince Harry et ses deux enfants, Archie et Lilibet.

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici