Les forces armées de la RDC (FARDC) ont adopté de « nouvelles méthodes » pour mieux sécuriser la population de Beni, a déclaré mardi le commandant de la 34e région militaire et commandant des opérations Sokala1 Sud, le général Fall Sikabwe sans toutefois révéler ces méthodes.

A l’issue d’une réunion du conseil urbain de sécurité à Beni, le général Fall Sikabwe a expliqué que ces méthodes s’adaptent aux nouvelles tactiques d’attaques des ADF contre les civils et visent à déjouer leurs assauts.

Le commandant de la 34e région militaire a par ailleurs interpellé la population de Beni sur la nécessité de sauvegarder la collaboration FARDC-MONUSCO sur le terrain.

A l’en croire, la population de Beni affiche depuis quelque temps une certaine méfiance et une hostilité devant les forces de la MONUSCO. Une attitude qui pourrait, d’après lui, perturber l’efficacité de l’armée sur le terrain des opérations militaires.

«Je prends l’exemple de ce qui s’est passé dimanche (Ndlr 9 octobre). Nous avons appelé les véhicules de la MONUSCO qui avaient un appui feu à nous fournir. Mais la population s’est interposée et a empêché à ces véhicules de passer. Cette pratique qui est arrivée, celle consistant à jeter des pierres sur les véhicules de la MONUSCO et de les empêcher d’aller intervenir là ou se déroulent les opérations ne nous facilite pas la tâche», a ditle général Fall Sikabwe.

Le commandant des opérations Sokala1 Sud demande à la population de faire confiance à l’armée, soutenant que les FARDC sont déterminées à venir au bout aux ADF. «Sinon, elles n’auraient pas perdu ses éléments sur terrain lors de récents combats», a-t-il argumenté.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS