L’administrateur de Dimbelenge, Clément Mulamba, affirme que les miliciens du chef traditionnel Kamuina Nsapu qui ont investi mardi le chef-lieu de ce territoire et d’autres secteurs ont saccagé des symboles de l’Etat.


Joint au téléphone jeudi 29 septembre dans la matinée, l’administrateur du territoire cite notamment des postes de police, le bureau des services de sécurité, des bureaux de l’administration qui ont été saccagés et détruits.

Actuellement, Clément Mulamba a trouvé refuge à Lubunga, village à plus de 190 km de Dimbelenge-centre.

Un habitant de Dimbelenge joint toujours au téléphone raconte que les miliciens s’étaient rendus à bord d’un véhicule blanc vers une destination inconnue mercredi dans la soirée avant de rentrer dans la cité ce jeudi dans l’après-midi, déclarant être venus « parachever leur œuvre de destruction ».

La même source rapporte que les miliciens auraient incendié un tracteur appartenant à une ONG.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE