Bon ben voilà! Vu les différentes analyses sur la politique et les politiciens en RDC, il y a lieu de dire que plusieurs observations poussent certains opposants congolais à crier fort pour être remarqués, et par après être corrompus par le dictateur Joseph Kabila.

Cette stratégie avait commencé du temps de Mobutu, de Laurent Désiré Kabila, et jusqu’à son aboutissement à Joseph Kabila.

Voilà que nous nous approchons de la fin du mandat de Joseph Kabila que certains opposants congolais comme Vital Kamerhe ne se gênent même plus d’afficher leurs vraies couleurs… Et dire que plusieurs Congolais avaient cru en lui bêtement et aveuglement, malgré les multiples alertes d’autres Congolais de se méfier de lui, en disant que “c’est plutôt un opportuniste, mercantile à la recherche de l’argent, et non de l’intérêt suprême de la nation, etc.”

Pourquoi tout d’un coup voulez-vous jouer le jeu de Joseph Kabila dont vous connaissez très bien l’aboutissement?

La violation de la constitution pour remettre le compteur afin que Kabila se représente dans une élection indirecte dans laquelle ça sera ses parlementaires corrompus jusqu’à la moelle épinière qui voteront désormais le président de la République?

Cher Vital Kamerhe, toutes ses marches qui ont même eu des victimes comme Gaby et bien d’autres, tous ces discours n’étaient que du théâtre ?

Toutes ces arrestations? Celle de votre ami Jean-Claude Muyambo, votre secrétaire Ewanga vous pointent du doigt comme le cerveau moteur de leur souffrance de la main de Joseph Kabila.

Au nom du peuple congolais, j’ai le droit de vous interpeller.

Le peuple congolais a le droit de savoir. Les parents des enfants que vous aviez mis dans la rue et qui ont été tués par le pouvoir parce qu’ils avaient cru en vous, ont droit de savoir si votre combat était réel ou juste une mascarade…

Je tiens à vous dire une chose que vous ignorez peut-être du peuple congolais, ou encore que vos collaborateurs, par peur ou flatterie, ne vous ont jamais dit :

Vos stratégies ne sont pas bonnes, car elles vont de pair avec le jeu de Joseph Kabila.

Conscient de votre trahison au peuple congolais, je demande à certains de vos lieutenants qui sont encore avec vous, de prendre le courage en main, et de se désolidariser de vous immédiatement pour s’unir aux vraies forces du changement et du respect de la constitution, en vous laissant votre parti politique qui est devenu une coquille vide dont plus personne ne croit, parce qu’il reflète les désirs du pouvoir en place. Mais, dans votre realité mensongère, votre parti est fort…

À mon avis, le peuple congolais est reveillé et continuera à vous surprendre, vous, votre Joseph Kabila et tous ceux qui ont fait marcher les Congolais pour les faire tuer sous les balles du général Kanyama et partout ailleurs en RDC, en échange des postes bidons et de l’argent sale. Sachez que d’une manière ou d’une autre, vous repondrez un jour de vos actes devant la justice, Monsieur Kamerhe. Ces pauvres innoncents dont Gaby ne sont pas morts pour rien, et leur sang crie vengeance et démocratie à cause votre traitrise que vous venez de démontrer.

Moi, ainsi que plusieurs millions de Congolais sommes très indignés par votre comportement mafieux, et si vous restez à ce dialogue de Joseph Kabila pour aider sa stratégie de “diviser pour mieux régner”, en commençant par la vraie opposition, sachez que toute la jeunesse congolaise ainsi que la société civile vous tomberont sur la tête, et leur jugement à votre encontre sera plus dur que même le jugement de celui pour qui vous facilitez le pouvoir : Joseph Kabila

Le peuple est grand et il ira jusqu’au bout contre Joseph Kabila, et cela, même sans vous. Il vient de vous le prouver avec les manifestations du 19 et 20 septembre. Et sachez que des nouveaux leaders politique nationalistes et conscientsexistent, d’autres sont en formation, et certains sont déjà parmi nous pour continuer le travail de Patrice Lumumba, de Floribert Chebeya, en commençant par Étienne Tshisekedi et Moise Katumbi qui ont démontré la constance et la détermination de faire de la République démocratique du Congo un État de Droit.

Cher Vital Kamerhe, comme vous avez décidé d’aider Joseph Kabila dans la continuité de son pouvoir sanguinaire, sachez que si les élections ne sont pas organisées par la CENI dans les délais constitutionnels, vous et votre Joseph Kabila en serez responsables, et vous aurez à le payer de génération en génération, et la malédiction et le sang des Congolais qui sont sur la tête de Kabila seront aussi sur  votre tête…

Encore une fois, merci pour la distraction, l’arrestation de vos amis, la minimisation du combat de nos frères et soeurs, et votre traitrise, mais rappelez-vous! Le peuple congolais n’est plus dupe. Vous allez quitter la RDC avec votre complice Joseph Kabila, et les Congolais partout où ils seront vous traqueront jusqu’à la fin de votre vie, et même dans l’au- delà.

Jean-Luc Kienge


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article