La “CENCO” (Conférence épiscopale nationale du Congo) a réaffirmé sa décision de suspendre sa participation au dialogue politique national.

La délégation de la CENCO, dirigée par son président Mgr Marcel Utembi, a rencontré le lundi dans la soirée à Kinshasa, au Grand Hôtel de Kinshasa le facilitateur du dialogue politique national, Edem Kodjo, pour lui exprimer sa position sur le dialogue.

“Nous sommes venus voir le facilitateur pour lui dire qu’on n’a pas jeté le discrédit sur le dialogue, on est là et on travaille. Pour la CENCO, il ne s’agit pas des préalables, mais des fondamentaux. La suspension prendra le temps qu’elle prendra”, a déclaré l’Abbé Donatien Nshole, premier secrétaire général adjoint de la CENCO, à la presse à la sortie de son entretien avec le facilitateur.

“Si aujourd’hui ou demain, le Rassemblement rejoint les autres autour d’une table, on continuera à travailler. Le Rassemblement n’est pas fermé au dialogue”, a-t-il précisé.

La CENCO a décidé se retirer du dialogue pour faire le deuil des personnes décédées lors des manifestations d’opposition du 19 et 20 septembre derniers dans la ville de Kinshasa.


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE