Les vols, les detournements, les extorsions … sont les differentes lamentations que la population de la provincette du Lualaba pleure depuis que Richard Muyej est au pouvoir comme gouverneur.

5 millions de dollars, l’argent détournée par le couple “Muyej – Fifi”.  La raison en est simple selon notre informateur : ” le gouverneur Muyej et son adjointe Fifi Masuko effectuent présentement des vrais pillages, détournements et vols particulièrement à Kolwezi, ville située dans la provincette du Lualaba.”

Selon des sources à Kolwezi, le “couple” pille sérieusement les opérateurs économiques qui n’arrivent plus à se retrouver. Il y a plusieurs exemples, mais aujourd’hui, nous nous attardons sur un cas qe l’un de nos informateurs a confirmé avoir des preuves : la fontaine construite par les Chinois.

La construction de ladite fontaine a coûté officiellement 5 millions de dollars américains, mais officieusement, M. le gouverneur nommé par le président de la république démocratique du Congo, Richard Muyej n’a payé que 1.7 millions de dollars.

Mais où sont allés les 3.3 millions de dollars restants?

Comme réponse, Pas des traces pour cet argent, disparu dans les poches du Gouverneur Muyej et de son entourage le plus rapproché.

Cependant, nous avons appris qu’au moment du partage, une personne avec qui il travaille de près avait été mise de côté. Son nom : Madame Fifi Masuka, la vice-gouverneure. Et quand elle a appris que son associé, le gouverneur Muyej avait fait disparaitre la cagnote, la guerre a eclaté entre les deux. Vous vous souviendrez que les deux étaient déjà en froid pendant un très long moment, bien que devant les caméras, ils sont obligés de sourire et de prétendre travailler en extrême collaboration.

Ainsi pour éviter que son vol soit connu et dévoilé par sa collègue, le gouverneur Richard Mujey a été obligé de partager une partie de son butin avec madame Fifi Masuko, et d’un commun accord, l’affaire a été classée.

Ceci dit, certains pourront dire heureusement pour les Congolais et malheureusement pour Richard Muyej et Fifi Masuka, quelques proches des deux associés qui n’acceptent pas leur système de pillage et d’extorsion ont contacté la Voix de l’Afrique au Canada, pour faire part, preuve à l’appui, de ce nouveau détournement, et de profiter par la même occasion pour dénoncer la voyoucratie économique qui se vit présentement au dans la provincette du Lualaba.

Un Operateur economique de Kolwezi parle: “Raison pour laquelle ils ne peuvent que crier “Wumela” au président Kabila, car ils préfèrent rester dans leur petite province pour se servir dans les caisses de l’Etat comme ils veulent, pendant que la population Lualabaise souffrent”.

 

W.W.W. Thomas


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS