La population du Nord-Kivu exige le départ des rebelles sud soudanais dans les territoires de Nyiragongo et Masisi. Les séquelles des méfaits de rebelles hutus rwandais sont encore fraîches dans la mémoire des habitants de cette province meurtrie.

Ils n’acceptent plus que des voisins viennent investir leur terres. Depuis l’arrivée des réfugiés sud soudanais au Nord-Kivu suite aux affrontements opposant les hommes de Riek Machar aux troupes loyalistes, la société civile locale est montée au créneau. Dans leur mémorandum adressé au chef du bureau de la Monusco Nord-Kivu, elle demande leur relocalisation sans condition. L’hospitalité a fait payer le plus lourd tribut à la population du Nord-Kivu. Aujourd’hui, ils est hors de question que la Monusco continue à garder ces gens à Munigi. ”Si rien n’est fait d’ici là, nous allons les chasser”, a prévenu un activiste de la société civile. Députés nationaux, notables et maintenant les organisations féminines multiplient sit in, déclaration et message de colère contre les rebelles sud soudanais.

 

L’équipe WabSoft news


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS