Le But principal de ce rassemblement est de favoriser le «départ du pouvoir» du président Kabila après le 19 décembre. Pour le Rassemblement, le président est coupable «de haute trahison» pour n’avoir pas favoriser le bon fonctionnement des institutions conformément à l’article 69 de la constitution. La non convocation du scrutin présidentiel dans le délai constitutionnel est une faute lourde qui lui incombe selon le Rassemblement. Déjà «préavisé» par le Rassemblement le 19 septembre, la plus grande plateforme promet d’intensifier les marches pacifiques pour obtenir son départ à la tête de l’État le 19 décembre.

WabSoft


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE