Le Rwanda de Paul Kagame a été accusé par le groupe d’expert de l’ONU, d’avoir envoyé ses soldats combattre aux côtés des rebelles du M23 à l’Est de la République Démocratique du Congo et confirme également que Kigali a fourni des armes, des uniformes et des minutions au mouvement terroriste du M23.

Paul Kagame

Selon le porte-parole du gouvernement Rwandais,  » le rapport d’experts de Nations Unies qui confirme la présence de l’armée Rwandaise dans l’Est de la République Démocratique du Congo est une vraie distraction « .

Suite à cette situation, le gouvernement Congolais salue le rapport des experts l’ONU et appelle la communauté internationale à condamner l’agression Rwandaise

 » Nous appelons le Conseil de Sécurité à condamner cette inième agression meurtrière et à en tirer toutes les conséquences afin d’obtenir le retrait définitif du M23 de toutes les localités occupées et de soutenir le processus judiciaire après devant aboutir à la condamnation « , dit Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement Congolais.

Pour rappel, depuis fin mai, l’Est de la RDC est le théâtre de violents combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23. Le gouvernement de Kinshasa accuse son voisin rwandais de soutenir ce groupe, principalement composé de Tutsis congolais, et d’avoir déployé plus des 500 soldats sur son sol.

Kigali avait démentis cette information en affirmant que la République Démocratique du Congo soutient un autre groupe armé, les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici