Bintou Keita, représentante spéciale du secrétaire des Nations Unies en RDC a qualifié le débat sur le verrouillage de l’accès à la présidence ‘’ clivant ‘’. Elle l’a dit lors du conseil de sécurité de l’ONU tenu le mercredi 7 juillet 2021.

« Je souligne également la nécessité d’organiser des élections inclusives et apaisées en prenant garde aux conséquences potentiellement dangereuses d’un débat clivant sur la nationalité. », a-t-elle déclaré.

ONU

La cheffe de la Monusco a aussi insisté sur la tenue des élections en 2023.

« Je ne saurai suffisamment insister sur l’importance de veiller à ce que les élections de 2023 se tiennent dans le délai constitutionnel. Il est essentiel en effet et en particulier qu’un consensus national soit trouvé sur les nominations des responsables de la CENI, puis sur la réforme de la loi électorale. », a-t-elle insisté.

Pour rappel, la proposition de la loi Tshiani sur le verrouillage à la magique suprême a été déposée ce jeudi 8 juillet 2021 à l’assemblée nationale. D’après le député Nsimbi Pilulu qui l’a déposée, 260 élus nationaux soutiennent ce projet.

Mark Munganga


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici