Selon le cardinal Fridolin Ambongocette proposition apparaît comme un instrument d’exclusion et de division. Je vous invite tous à rester extrêmement vigilants par rapport à toutes ces initiatives dangereuses qui n’ont comme unique mérite de créer la tention au sein du peuple ” déclare Fridolin Ambongo.

Rappelons que le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia a réceptionné jeudi 8 juillet ce projet de loi sur la nationalité des mains du Jeune député Nsingi Pululu. C’est un texte élaboré par le candidat à l’élection présidentielle de 2018 Noël Tshiani et qui sera discuté lors de la session parlementaire prochaine, explique Le Phare.

À travers cette proposition de loi, l’honorable Nsingi Pululu affirme ” qu’elle donne à tout, de partout, de jouir de ses droits de Congolais tout en régulant l’accès à certaines charges au sommet de l’État. La RDC est ouverte à tout le monde, mais il faut être né de père et de mère congolais “.

ce projet de loi est une stratégie politique qui vise à écarter des potentiels candidats de la course à la présidentielle de 2023.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici