L’ancien premier ministre de la République Démocratique du Congo, Augustin Matata Ponyo dénonce un acharnement contre sa personne après être invité lundi soir par le procureur général près la cour constitutionnelle.

Le sénateur Augustin Matata Ponyo a été invité le lundi 19 juillet au cabinet du procureur général près la cour constitutionnelle. Selon une source, c’était au sujet de l’affaire Bukanga-lonzo.

Augustin Matata Ponyo

Son entourage dénonce un acharnement car la levée des immunités ” ne concernait que, le dossier Zairianisation “.

Rappelons que l’affaire de “zaïrianisation” remonte aux années 1970 sous le maréchal Mobutu Sese Seko. Le gouvernement de ce qui s’appelait à l’époque le Zaïre prend une série de mesures économiques qui conduisent à l’expropriation de certains immigrés.
Plus de 300 personnes étaient concernées par cette affaire. A l’époque, Augustin Matata Ponyo était à la tête du ministère des Finances.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici