Les forces Rwandaises de Défense (RDF) ont saisi le Mécanisme conjoint de vérification élargi (EJVM) afin d’enquêter sur les  » bombardements transfrontaliers  » sur le territoire Rwandais par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

FARDC

Selon un communiqué, l’armée Rwandaise indique qu’entre 9h et 10h 20′ de ce lundi 23 mai 2022, des tirs de roquettes de l’armée congolaise ont frappé les secteurs de Kinigi et Nyange dans le district de Musanze qui bordé également le secteur de Gahunga dans le district de Burera, blessant plusieurs civils et endommageant des biens.

Le porte-parole militaire, le colonel Ronald Rwivanga a déclaré que La situation dans la région Est normale et la sécurité est assurée.

 » Les blessés reçoivent des soins et les autorités évaluent l’étendue des dégâts. Les autorités engagent également des homologues de la République Démocratique du Congo au sujet de l’incident  » a-t-il déclaré.

Du côté armée congolaise  » les forces armées de la République Démocratique repoussaient plutôt une attaque des M23 d’où ils viennent  » Explique un officiel militaire dans la région.

Par Gédéon Ngango


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici