Prévu le 25 septembre 2021 au Zénith de Paris la villette au 19ème arrondissement sur l’avenue Jean Jaures, le concert de Werrason a été interdit par la Préfecture de police française.

Werrason


Didier LALLEMENT, préfet de cette police évoquait je cite : « ce concert s’inscrit dans un contexte politique particulièrement tendu et violent entre partisans et opposants au régime en place en République Démocratique du Congo (RDC); que l’artiste Werrason, considéré comme un proche de  l’ancien Président congolais Joseph KABILA et son successeur l’actuel président Félix Tshisekedi, suscite une mobilisation croissante chez les opposants radicaux congolais de la diaspora installés en France et dans les pays voisins européens qui ont déposé plusieurs déclarations de manifestations pour le 25 septembre aux abords du Zénith, avec l’intention d’en découdre avec les spectateurs du concert et de créer des désordres à l’intérieur de la salle de concert » comme cause de cette annulation se réfèrent aux incidents de l’Accor Hotel Arena de Fally Ipupa du 28 février 2020 causé par les mêmes « combattants ».
Pour les opérateurs culturels de la Province de l’Ituri à l’est de la RDC, c’est une honte de voir nos frères s’opposaient à nous-mêmes. Ils l’ont fait savoir dans un micro trottoir de nos confrères d’Urban scene, une émission culturelle diffusée sur la Radio Okapi. 


« Je suis tellement touché par les comportements de nos frères combattants, tu sais il y a une différence entre la culture et la police, ce que font ces combattants ne contribue à rien pour notre pays si pas salir la réputation de notre pays…si la RDC est reconnu au niveau mondial dans la musique pourquoi ne pas donner cette opportunité à la RDC » s’interroge Picard LUHAVU, journaliste culturel basé en ville de Bunia.
Un autre congolais touché par cette annulation c’est Marcus Jean LOIKA.
Pour ce journaliste et passionné de la musique c’est désolant et triste voir une honte pour la République.


« Ça fait la  honte pour la RDC de voir que  nos compatriotes  qui ont la chance d’aller vivre en Europe commencent à bloquer nos propres compatriotes qui veulent promouvoir la culture à travers la musique congolaise. La musique congolaise c’est ne pas seulement le message d’amour, c’est surtout notre culture qui est exposé à extérieur, lorsqu’on les bloque, ça fait vraiment pitié, on l’a vu dernièrement avec   Werrason. Moi je trouve que ces combattants ont exagérés. Parce que l’histoire a commençaient   avec le régime Kabila au motif que certains musiciens se sont ralliés derrière lui et maintenant il y a changement de régime. Nous avons Félix à la tête, un combattant aussi, qu’est-ce qu’ils réclament encore, on ne devrait pas rester tourner en rond ? » lance en détresse ce correspondant de B-One en Ituri.


« Vraiment c’est avec amertume que nous avons appris  cette malheureuse nouvelle, ça fait vraiment mal, vous le savez, un pays a plusieurs manière de valoriser sa culture et au Congo, nul n’ignore que à part certaines cultures, nous avons la musique qui est entrain de valoriser la RDC à tous le niveau » poursuit David BYARUGHANDA, un autre passionné de la musique mécontent de comportement de nos frères congolais de Diaspora.

Wab-infos.com


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS