L’embuscade a été tendue à la hauteur dans la localité de Maimoya à 40 Km de la ville de Beni dans le Nord-Kivu, 16 civils ont été tués par des membres présumés du groupe armé ADF.

Selon les sources administrative et médicale de la place, « L’embuscade a eu lieu jeudi soir sur l’axe Maimoya et Chani-chani où chaque jeudi s’organise un marché. Nous avons 16 corps à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oicha », a déclaré à l’AFP Nicolas Kikuku, bourgmestre d’Oicha.

Les victimes rentraient du marché, « il s’agit de 15 adultes, six femmes et neuf hommes, ainsi qu’un enfant, tous tués par balles », a indiqué le Dr Jérôme Munyambethe, directeur de l’hôpital général d’Oicha. « En ce moment, nous tentons de stabiliser neuf blessés », a-t-il ajouté.

« À quoi sert donc cet état de siège lorsqu’on continue d’enregistrer des massacres ? ” S’interroge Lewis Saliboko un responsable de la société civile d’Oicha.

Et de poursuivre,

« Nous n’avons pas encore vu des mesures qui démontrent que nous sommes en État de siège : il n’y a pas d’opérations, il n’y a pas de forces supplémentaires ou des opérations ».

FARDC

Le Nord-Kivu et la province voisine de l’Ituri sont placées depuis le 6 mai en Etat de siège, pour lutter contre les groupes armés qui terrorisent les civils. Le président Félix Tshisekedi y a remplacé des autorités civiles par des officiers de l’armée et de la police.

Les ADF sont le plus meurtrier parmi la centaine de groupes armés actifs dans l’Est congolais : ils sont accusés de massacres de civils ayant fait au moins 6.000 morts depuis 2013, d’après un bilan de l’épiscopat congolais.

Par Gédéon Ngango

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS