Ces personnes à majorité des civils ont péri dans 6 attaques perpétrées par les présumés ADF. Le président territorial du conseil de la jeunesse Beni qui s’insurge contre ces multiples attaques qualifie de trop cette situation. Janvier KASAYIRYO affirme qu’au côté de ces assassinats, une centaine des otages ont été enregistrés. Il cite plusieurs endroits dans le secteur de Ruwenzori et à Oïcha en territoire de Beni.

En revenant sur l’embuscade du lundi 22 février dernier, Janvier KASAYIRYO se dit ne pas comprendre comment l’ennemi peut attaquer les passagers sur la route Beni-Kasindi alors que c’est une zone censée sécuriser par l’armée loyaliste. C’est au niveau de Rugetsi/Mighende où les passagers en bord de deux voitures ont été pillés et des morts comptabilisés.

En depis de tout cela, aucune autorité nationale n’en parle, chose qui inquiète l’opinion locale indique le président du conseil de la jeunesse. Pour lui, c’est regrettable de voir les civils égorger alors que les opérations militaires sont presentes dans cette partie de la province du Nord- KIVU. Toute fois, le commandant des opérations sokola un grand nord appelle à la vigilance et la collaboration de la population. C’est pour démasquer l’ennemi qui cause terreur et désolation au sein de la population civile.

Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.