L’auditorat militaire supérieur de l’Ituri vient de remettre en liberté les deux professeurs Ndudanga Kavarios et Bungishabaku Katho.

Ces deux notables de la communauté Bira ont été arrêté il y a quatre jours pour leur présumée implication dans la création de la milice FPIC active en territoire d’Irumu.

La raison de leur si rapide relaxation n’est pas encore vraiment élucidée mais tout porte à croire qu’aucun indice de culpabilité n’a été retrouvé à leur encontre.

Signalons que leur détention au cachot de cette juridiction militaire à Bunia a suscité une vive indignation des leaders de leur communauté, une situation qui pouvait mettre en mal la sensibilisation en cours des miliciens à déposer les armes.

Via buniactualite


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS