Depuis la réapparition de la maladie en virus ebola dans la zone de santé de Biena en territoire de Lubero (Nord-Kivu), plus des 26 jours viennent de se passer sans enregistré un cas positif. Chose qui rejoint le conseil urbain de la jeunesse.

Le président de cette structure indique que la surveillance à base communautaire doit être renforcée afin de s’assurer du contrôle de cette douzième épidémie. FRANK MUKENZI encourage la vigilance au sein de la communauté pour lutter contre ce virus qui a notifié des malades en zone de santé de Biena, Katwa, Butembo et Musienene. a dit le président de la jeunesse. Pour certaines personnes qui empêchent les agents sanitaires dans l’exercice de leur travail, Frank MUKENZI déclare que la communauté doit laisser les soignants exercer librement leur activité.

Notons que tous les centres de traitement d’ebola(CTE) n’héberge aucun malade. Seuls les personnes en contactes des malades sont en suivi médical. Depuis le début de l’épidémie, le cumul est de 12 cas dont 6 personnes guéries et 6 autres décédées parmi lesquelles un cas probable.

Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article