Plusieurs dérapages dans les violations des droits humains ont été enregistrés lors de manifestations à Butembo et Beni. Des jeunes subissent des actes d’humiliation et d’autres perdent leurs vie au cours de ces manifestations organisées.

Dans sa déclaration de vendredi 09 Avril 2021, la fondation maître MBENZE YOTAMA fustige le fusillade d’un jeune en cellule Furu à l’entrée Nord de la ville de Butembo.

Cette structure bonjour de défense des droits humains déplore le fait que la police utilise des moyens disproportionnels pendant les manifestations organisées à Beni,Butembo et Goma en province du Nord-Kivu. Pour le responsable de cette fondation, cette procédure doit se ramifier sur les autres pour qu’elle servent de leçon aux autres policiers qui ont torturé les jeunes manifestants à Butembo et Beni.

Tout en appellant les uns comme les autres à la retenue et de jouir des prérogatives constitutionnelles dans la limite de la loi, la fondation maître MBENZE YOTAMA demande que les incriminés soient déférés urgemment au parquet militaire pour la condamnation.

Nul ne peut être soumis à des traitements cruels, inhumain ou dégradant au tortues ” déclare les responsables de cette structure de déférence de droit des humains.

Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici