Après la célébration d’un culte au stade Matokeo, auquel les groupes de pression, mouvements citoyens et d’autres chrétiens de la ville ont pris part, les militants ont voulu prendre la route du siège de la MONUSCO et là les éléments de l’ordre ont bloqué la route à ces manifestants.

Ici, le jet des projectiles a provoqué les crépitements de coups de balles, qui ont été à la base de la psychose dans le chef des habitants.

L’on signale quelques interpellations dans le rang de manifestants. La situation reste toujours confuse et les activités socio-économiques sont paralysées au centre-ville de Butembo.

Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Réagir sur cet article