Le maréchal Mobutu Sese seko était réputé pour tirer durant ses années de vie sur tout ce qui bouge. Étant le seul Coq qui chantait en Afrique comme disaient certaines internautes, en d’autres termes, l’ancien président de la république démocratique du Congo (ex Zaïre), était considéré comme un véritable homme à femmes qui multipliait de nombreuses conquêtes.

Bobi Ladawa & Kosia Ladawa

Intéressons nous à ses deux dernières épouses, Bobi Ladawa et Kosia Ladawa.

Nées en 1945, les jumelles Ladawa ont été bien plus liées que ne l’imposaient leurs liens de parenté.

Elles ont partagé le même homme : Mobutu Sese seko.

L’histoire raconte que la première citée (Bobi) était préalablement l’une des maîtresses du maréchal Mobutu.

Mobutu et ses femmes

Une relation censée être passagère qui s’est concrétisée en un mariage en 1980. Officiellement celle-ci a partagé la vie de l’homme politique pendant 17 ans en le faisant père de quatre gosses : Nzanga Mobutu, Giala, Toku et Ndokula.

La deuxième citée, Kossia a débuté une amourette cachée avec son beau-frère jusqu’à ce que leur secret soit dévoilé au grand jour. Réputée pour éliminer ses rivales, Bobi Ladawa n’a cette fois pas eu le cran de faire subir à sa soeur le même sort infligé aux autres « concurrentes ».

Mobutu en famille

Elles ont conclu un marché, mieux un pacte qui consistait pour la seconde, à jouer les seconds rôles lors de leurs sorties publiques et même privées.

La cohabitation se serait passée harmonieusement selon plusieurs sources concluantes. De son union avec son « beau-frère », trois filles naquirent: Yalitho, Tende et Sengbo.

Les deux soeurs sont restées aux côtés de leur époux jusqu’au décès de ce dernier le 7 Décembre 1997 au Maroc précisément au Rabat

Richissimes, les deux ex co-épouses possèdent aujourd’hui des propriétés au Portugal et vivent entre le Maroc, la Belgique et la France.

Par Gédéon Ngango

Ci.st

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici