C’est depuis le 05 Avril 2021 que les activités scolaires sont suspendues en ville de Butembo.A la base,des manifestations pour réclamer la paix à Beni et Ituri ainsi que le départ de depart de la Monusco.

Pour ce lundi 19 Avril 2021, où les activités scolaires devraient commencer normalement, mais plus des 95 pourcents d’apprenants ne sont pas allés à l’école. La situation n’a toujours pas changée.Les parents d’élèves hésitent encore d’envoyer les enfants à l’école.

Le sous divisionnaire de l’enseignement primaire, secondaire et technique Butembo 2 crait déjà la perturbation du calendrier scolaire. Pour MUHINDO NGUKA Bodouin, les organisateurs des manifestations doivent laisser les élèves à vaquer librement aux activités scolaires pour leur avenir. Il regrette le fait que les parents ne savent plus sur quel saint se vouer. MUHINDO NGUKA rappelle aux uns comme aux autres que l’éducation de nos enfants ne doit pas être hypothéquée sous prétexte que les gens revendiquent leurs droits.

Tout en pleurant les victimes des massacres, le Sous PROVED demande aux enfants de s’approprier les études car leur avenir en dépend.

Toute fois, il reconnaît la peur qu’ont les parents pour envoyer les élèves à l’école.Muhindo NGUKA Bodouin rappelle que le calendrier scolaire ne subira pas des modifications car cette situation ne concerne que Butembo et une partie de Beni.

Pour renforcer cet appel,l’autorité urbaine de Butembo au Nord-Kivu lance une mise en garde à ceux qui troublent la quiétude de la population au centre commercial de cesser. Pour Maître MBUSA KANYAMANDA, la sécurité est assurée pour tout un chacun pour vaquer librement aux activités.Il promet des sanctions pour celui qui tentera perturber la situation.

Mastaki Safari


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici