Le ministre de l’enseignement supérieur et universitaires national a, à travers une note circulaire rendue publique le mardi 06 juillet 2021 et adressée à tous les chefs d’établissement de l’ESU, rappelé sa décision prohibant la vente des syllabus y compris dans sa forme des droits auteurs dans les instituts supérieurs et universitaires.

Muhindo Nzangi

Il a recommandé aux enseignants de mettre à la disposition des étudiants les versions électroniques de leurs cours. Le ministre Muhindo Nzangi, annonce l’abrogation des dispositions relatives à la fixation des prix des syllabus, contenues dans la note circulaire n°002/MINESU/CAB.MIN SMM/BLB/2017 du 28 janvier 2017 sur la réglementation de la vente des syllabus. Il motive sa décision par le fait que la vente des syllabus aux étudiants est devenue une source d’antivaleurs.

” Malheureusement, dans la pratique au sein de nos établissements, la mise à disposition du syllabus par l’enseignant a pris la forme d’une pratique prohibée, en imposant sa vente obligatoire aux étudiants, source d’antivaleurs “, peut-on lire dans ce document dont la copie est parvenue à notre rédaction.

Enfin, le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire promet de sanctionner tous ceux qui vont naviguer à contre courant de ces directives, conformément aux textes légaux et règlementaires, selon le cas. Ainsi, les professeurs qui s’entêtent, par exemple, se verront retirer leurs charges horaires et les étudiants seront définitivement exclus.

Mark Munganga


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici