Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) vient d’approuver le programme triennal du gouvernement assorti d’une facilité élargie de crédit d’un montant de 1,5 milliards de dollars.

Félix Tshisekedi

La coopération entre le Fonds monétaire international et la RDC était sollicitée par le président de la République, Félix Tshisekedi, dès son accession au pouvoir.

Dans cette optique, la partie congolaise a été obligée d’opérer plusieurs réglages en vue de bâtir une nouvelle base des relations saines et constructives. Parmi les exigences du Fonds Monétaire International figurait notamment la nécessité de restructurer les instances de la Banque Centrale du Congo conformément à la loi organique promulguée en 2018.

Pour ce faire, de nouveaux membres du Conseil d’Administration de la Banque Centrale du Congo ont été nommés par ordonnance présidentielle. Ce, à quelques jours de la tenue de l’ultime Conseil d’Administration du FMI.

Cette institution va appuyer la République Démocratique du Congo à ” implémenter des réformes économiques majeures “.

Par Gédéon Ngango

Goma

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici