L’ancien candidat à la présidence de la République, fils du Grand Équateur Gabriel Mokia dénonce ” un Etat de Droit tribal “.

Gabriel Mokia

Gabriel Mokia s’était déjà opposé à ce que l’ancien ministre de la santé aille présenter ses moyens en justice pour les présumés détournement de fonds destinés à la crise sanitaire à Covid-19 dont il a été cité dans le rapport de l’inspection générale des finances (IGF ) dirigé par Jules Alingete un fils du Grand Équateur.

Pour Gabriel Mokia, on ne devait pas demander des comptes à cet ancien membre du gouvernement malgré la charge publique qu’il a portée et tous les soupçons autours de sa personne sinon ce sera une attaque contre les Équatoriens.

Par Gédéon Ngango

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS