Arrêtés et présentés à la 22 ème région militaire comme étant des présumés maï maï du mouvement Bakata Katanga, plus de 10 jeunes lushois dont quelques élèves ont été libérés ce mercredi 28 avril 2021 après une enquête approfondie.

Une libération qui intervient quelques jours après l’intervention du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga.

Une nouvelle qui a plongé leurs parents dans une joie incommensurable.

Entre temps, le président de la société civile Maître Ghislain Kalwa a exhorté les familles concernées à veiller à un bon encadrement des enfants dans leurs milieux respectifs.

Marcel Kataya


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici