Huit personnes ont été tuées par la foudre dans une mine d’or artisanale dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

« Trente personnes ont été foudroyées, dont sept sont mortes sur le champ et la huitième personne est décédée de ses blessures à l’hôpital », a déclaré à l’AFP Christophe Ikando, administrateur du Territoire de Dungu dans la province du Haut-Uélé.

L’accident s’est produit sous « de fortes pluies qui se sont abattues sur le carré minier de Sambia où les victimes pratiquaient l’exploitation artisanale d’or », a-t-il indiqué.

Selon un représentant de la société civile locale, Jacques Wane, qui confirme ce bilan, les accidents similaires sont réguliers dans cette région, riche en or, à la frontière du Soudan du Sud.

En 2016, une école primaire avait été foudroyée, trois élèves avaient été tués et un enseignant grièvement blessé.

[themoneytizer id= »12772-16″]

 



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici