Nous sommes mardi 7 septembre quand les policiers commis à la garde de l’assemblée provinciale du Kasaï oriental aperçoivent deux animaux (la mère et son petit) tous de couleur blanche tachetés.

Comme c’était la énième fois que ces bêtes faisaient leur apparition dans la cour de l’organe délibérant, les policiers ont réussi à abattre le petit tandis que la mère a pris les larges. “Le butin a été cuit et consommé par les gardes, signale-t-on“. Quelle est l’identité de cet animal ? « on ne connais pas le nom de cet animal», ont confient les spectateurs de La nouvelle à Coulisses (média local).

Insolite

Les mêmes sources indiquent que la bête qui s’est échappée avait l’habitude de se poster à l’endroit où se tient l’un des membres du bureau de l’assemblée provinciale pour recevoir des honneurs. Elles estiment même que, le temps de « la guerre froide et noire », a visiblement commencé entre les élus provinciaux.

Et de renchérir que des cérémonies fétichistes et des incantations sont organisées nuitamment par un groupe de gens non autrement identifiés dans la cour de l’organe délibérant. En début de semaine, rapporte un des témoins de la scène, un groupe est entré avec une chèvre habillée. Après cérémonie, il est ressorti en train de crier à la victoire.

Rappelons qu’il n’y a pas un climat de paix entre les élus provinciaux, quelques-uns se considérant comme des pro et les autres comme des anti Maweja, ex gouverneur du Kasaï oriental déchu par motion de défiance, ceci un entretenu ce climat morose jusqu’à la destitution du président de l’assemblée provinciale Yves Muamba Kadima. Là encore, un groupe des élus s’est érigé en défenseurs du désormais ancien speaker de la première institution du Kasaï oriental.

Wab-infos à Mbujimayi


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS