Des habitants du village Chini ya Kilima mènent une vie difficile depuis leur retour dans cette partie du groupement Chini ya Kilima dans la chefferie des Andisoma en territoire d’Irumu.

Le comité du développement communautaire pour l’appui aux initiatives locales, CDL qui le relève exclusivement à buniactualite.com après une descente sur terrain,  parle d’une « situation humanitaire désastreuse » car, ceux-ci n’ont ni accès aux soins médicaux et la plupart passe nuit à la belle étoile.

Nous avons vraiment trouvé des problèmes humanitaires graves notamment des personnes qui dorment à la belle étoile, qui manquent à manger, qui manquent tout, alors tout. Ni école ni centre de santé, la population vit difficilement ” explique Claude Mbenza,  consultant suivi et évaluation au sein de CDL.

Tenant compte de cette situation, il lance un appel au secours du gouvernement et ses partenaires pour venir en aide à ces retournés.

Nous lançons un SOS au gouvernement, aux organisations humanitaires de pouvoir venir en aide à cette population ” plaide-t-il, tout en reconnaissant qu’un « calme apparent » règne dans cette partie de la province de l’Ituri, ces derniers mois.

Chini ya Kilima dans le groupement portant le même nom est un village connu comme lieu de naissance de la milice Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC). La présence de cette milice  avait poussé la population à se vider de cette agglomération avant de regagner peu après la reinstallation  du chef dudit groupement, fin mars 2022.

Via buniactualite.com


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici