La situation était tendue l’après-midi de ce vendredi 24 novembre 2021 dans certains villages de la chefferie des Bahema Nord en territoire de Djugu dans la province de l’Ituri.

Djugu

Les déplacés mêlés et autochtones de Largu, Rhoo mêlés voir certains de Drodro ont manifesté ce vendredi 24 décembre 2021 pour exiger le remplacement sans condition du commandant en place des FARDC.

C’est après le retour de ce commandant dans cette zone en provenance de la ville de Bunia où il était rappelé par sa hiérarchie après le meurtre des déplacés à Drodro, Rhoo, et ailleurs que la population, mécontent, est descendue dans la rue.

Parlant de l’accalmie à son absence, la société civile locale qui rapporte la nouvelle à wab-infos,
laisse entendre que la population veut à « tout prix » obtenir le remplacement de cet officier FARDC de cette partie de Djugu.

Djugu

« C’est à partir de 14 heures qu’il y a une grande tension dans la région. La population du milieu, tout les déplacés de Rhoo et certains déplacés qui sont vers Drodro puis la population civile vers Largu et les villages environnants ont appris le retour de Colonel Joseph Musekula de Bunia. La population qui pensais qu’il était déjà relevé de ce poste, s’est déversé dans la rue après son retour pour la marche de colère contre son retour » explique Charité Banza, coordonateur de la société civile dans la chefferie des Bahema Nord.

Cette population longtemps meurtrie pense que plusieurs civils ont été massacrés pendant le règne de cet officier FARDC qui doit tout simplement être remplacé par sa hiérarchie.

« Vous voyez les gens qui n’ont pas respirer dans beaucoup de temps ont vu que depuis qu’il est parti il y a une petite accalmie » conclu cet acteur de la société civile.

Verite Johnson


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS