Le Conseil régional des ONG (CRONGD) affirme avoir répertorié 35 cas graves d’insécurité depuis le début de l’année 2021. C’est le secrétaire exécutif de cette structure Albert Kyungu qui a livré ces chiffres le mercredi 24 mars à Radio Okapi/Kananga.  

Il cite entre autres, les cambriolages accompagnés de menaces, violences, viols et pillages des biens de la population.

Tout en fustigeant ceux qui estiment que l’insécurité à Kananga n’a que quelques victimes isolées, cet acteur de la société civile propose l’intensification des patrouilles mixtes pour mettre fin à cette situation. 



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici