Cette révélation est contenue dans le rapport d’enquête parlementaire diligentée par l’assemblée provinciale du Kasaï central. La commission qui s’est penchée sur cette question a présenté les conclusions de son rapport ce mardi 1e juin lors d’une séance plénière au Capitol (appellation du siège de l’assemblée provinciale).

Ce rapport révèle que « 60% des agents de la DGRKAC sont des fictifs en commençant par le directeur Général lui-même nommé verbalement par le gouverneur Martin Kabuya ». En plus, « la DGRKAC a une politique générale caractérisée par la corruption, la fraude et le détournement qui handicape le développement économique de la province », a fait savoir le député provincial Willy Wishiya Bakatushipa, président de la cette commission d’enquête

La commission a aussi constaté que les grandes sociétés et les universités ne paient pas la vignette, outre le fait qu’il y a détournement de l’argent perçu dans plusieurs péages de la province.

La séance a été suspendue et va reprendre ce mercredi 02 juin 2021 à 10h30, pour traiter deux autres parties du rapport. L’une concernant les biens meubles, immeubles et aménagement du site Kalamba Mbuji et l’autre consacrée à l’audit de la gestion des fonds alloués à la lutte contre la pandémie de COVID19.

Mark Munganga


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici