Le directeur provincial du Service de contrôle de la Paie des Enseignants (SECOPE), Timothée Kibwalue Ngoy et son assistant provincial, David Mbombo sont placés sous mandat d’arrêt provisoire (MAP) depuis la soirée du mercredi 26 mai dernier, une nouvelle confirmée à la presse par le directeur provincial de l’EPST/Kasaï1, Wivine Mude Nkoko.

Poursuivis pour faux et usage de faux et détournement, ces cadres de l’EPST ont été envoyées le même jour à la prison centrale de Tshikapa.

Des sources judiciaires qui se sont confiées à la presse locale renseignent qu’Ils ont mécanisé une école fictive dans la ville de Tshikapa et se partagent les salaires du personnel mécanisé entre eux deux. c’est le directeur de l’école mécanisée qui s’est plaint à la justice, ajoutent ces sources judiciaires.

Mark Munganga


Cet article vous a-t-il été utile? Partagez aussi avec vos proches.
N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES NEWS SUR LE SITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici