Le député national élu de Mbujimayi Alphonse Ngoyi Kasanji a dans un message posté sur sa page facebook le lundi 13 septembre, dit ne pas comprendre comment on a vendu régulièrement les diamants de la société Anhui-Congo d’investissement Minier (SACIM) situé à Miabi au Kasai-oriental.

Je suis plus que sidéré en voyant la qualité des pierres spéciales contenues dans ce chipment de la SACIM qui est au bureau de CEEC à Kinshasa, la valeur minimum de ce colis ne peut pas être en dessous de huit millions de dollars. Comment a-t-on vendu régulièrement ces diamants à 9 dollars le carat en Belgique alors que récemment le carat a coûté 15 $ à Kinshasa ?” s’interroge l’ancien gouverneur du Kasaï-oriental.

Par ailleurs, Il promet d’interroger le ministre national de la portefeuille sur ce, pour avoir des éclaircissements

“Je dois questionner le DG de la Sacim, le DG de CEEC , le ministre des mines et celui du Portfeuille sur ce pillage organisé des richesses de ma province, et une action parlementaire est initiée pour établir toute la lumière et les sanctions doivent tomber”

Trésor Tshimanga

Lubumbashi

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS