Il se remarque depuis quelques jours une hausse de prix de la mesurette de maïs qui est passée de 2200fc à 3000, voire 3500fc, alors que les maïs à Mbujimayi est une céréale de la première nécessité. Et la population s’inquiète tellement de cette situation.

Maïs

Du côté du gouvernement, l’on parle d’une psychose injustifiée des producteurs du maïs suite à l’arrivée du projet volontariste de Nkuadi. Raphaël Kalala, ministre provincial de l’économie fait savoir que plusieurs agriculteurs et commerçants rechignent à écouler leurs productions, craignant la concurrence de ce projet du gouvernement central. Il a aussi parlé de l’approche de période dite « Kasuabanga », caractérisée par la rareté du maïs qui serait parmi les causes de la flambée du prix.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS