La Gouverneure Intérimaire du Kasaï oriental Jeannette Longa Musuamba a lancé officiellement ce mercredi 17 Août les travaux d’entretien des routes de déserte agricole sur l’étendue de la province. La cérémonie y relative a eu lieu au croisement de la nationale numéro 1 et l’axe Tshilunde, dans le territoire de Lupatapata, pour un coût de plus de trois cent mille dollars américains.

L’autorité provinciale a, dans son discours précisé que ces travaux seront exécutés sur 616 kilomètres sur environ 1500 kilomètres du réseau routier de desserte agricole dont dispose la province. Elle a remercié le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui est préoccupé par la facilitation des contacts administrateurs- administrés et l’évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation sans oublier le désenclavement des milieux ruraux.

La cheffe de l’exécutif provincial a rassuré que ces travaux d’une durée de trois mois vont mettre la province du Kasaï oriental à l’abri de l’insécurité alimentaire et seront supervisés par l’Office des voies de desserte agricole.

« Je serai heureuse de vous annoncer que notre chère province vient de bénéficier d’un appui financier de la part du FONER, de l’ordre de 719 millions 737 mille 853,43 francs congolais [soit environ 359 868 USD] destinés aux travaux d’entretien de 616 km des routes de desserte agricole sur l’ensemble de cinq territoires à savoir Lupatapata, Miabi, Kabeya Kamwanga, Tshilenge, et Katanda. Ces travaux seront exécutés par les comités locaux d’entretien des routes placés sur les différents axes retenus par ce programme. Ils s’effectueront pendant trois mois sous la supervision de l’Office des voies de desserte agricole (OVDA) », a dit Jeannette Longa Musuamba.

La Gouverneure Intérimaire a émis le vœu de voir les routes concernées être praticables et ce, en toutes les saisons. Pour y arriver, elle a invité les bénéficiaires directs de ce programme de se comporter en toute responsabilité en vue de pérenniser ces ouvrages. Elle a par ailleurs instruit que seule la main-d’œuvre locale soit commise à ces travaux.

» j’instruis l’OVDA et les comités locaux d’entretien de route de collaborer, de recourir exclusivement à la main-d’œuvre locale pour l’exécution des travaux. Aussi, je tiens à leur rappeler de payer les ouvriers de manière acceptable et à les traiter avec dignité et respect. L’heure du développement a sonné. Tenons-nous main dans la main. Fédérons nos efforts, nos forces pour notre chère et belle province », a lancé la Gouverneure Intérimaire.

Plusieurs discours ont été aussi prononcés notamment celui du directeur provincial de l’OVDA, du ministre provincial de l’agriculture et développement rural ainsi que le mot de bienvenue de l’administrateur du territoire.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS