De la suspension à la révocation, le ministre provincial des finances et mines, Jean-Louis Kasonga Tshimankinda a été mis à la porte. Il a reçu l’arrêté portant sa suspension ce mercredi 01 septembre. Il lui est reproché d’avoir signé plusieurs correspondances durant sa période de suspension.

Suspendu en mai dernier pour n’avoir pas déposé le rapport de sa mission effectuée au nom du gouvernement provincial à Kinshasa ce, malgré plusieurs demandes, le concerné devrait reprendre son travail le 20 août 2021.

L’ancien ministre près l’ex-Gouverneur Jean Maweja Muteba s’est vu d’abord retiré les charges du ministère des mines assumées depuis quelques mois par Boniface Kapena Bwambe, ancien secrétaire exécutif du gouvernement.

Jean-Louis Kasonga a commencé à avoir les difficultés avec l’actuel administration de la province depuis le premier conseil des ministres présidé par la Gouverneure Intérimaire du Kasaï Oriental Jeannette Longa Musuamba, conseil auquel il est s’est présenté largement en retard après l’heure du début et auquel il n’avait pas accepté de faire rapport de sa mission à Kinshasa.

En rappel, Jean-Louis Kasonga Tshimankinda a été le bras droit de l’ancien Gouverneur et le ministre le mieux écouté. Fort de son argumentation, il a été envoyé au front pour déposer avec son collègue avocat et directeur de cabinet adjoint, la requête de Jean Maweja Muteba à la cour constitutionnelle pour protester contre sa déchéance par l’assemblée provinciale et réclamer sa réhabilitation. Malheureusement, le dossier n’avait pas tourné en leur faveur. La haute cour avait déclaré recevable mais non fondée cette requête.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS