À l’université officielle de Mbujimayi, toute perception indue de frais auprès des étudiants est strictement interdite par le nouveau comité de gestion. Que ça soit pour la vente de syllabus ou droit d’auteur, ou pour n’importe quelle raison. Toute la chaîne de dépense est bancarisée, sur recommandation du conseil de l’université, en vue de rationaliser la gestion financière et mettre fin aux pratiques de corruption et tracasseries des étudiants.

Pour ne s’être pas conformé à cette mesure, deux enseignants viennent d’être suspendus ce vendredi 19 août par le recteur de l’UOM, Abbé Apollinaire Cibaka Cikongo. Il s’agit du chef de travaux Theophile Mpunga Mashala qui est accusé de vendre le syllabus et le fascicule du cours de chimie générale en premier graduat médecine, respectivement à 25000fc et 5000fc, tout en conditionnant la réussite des étudiants au paiement de 15$ chacun. Le deuxième est l’assistant Damien Kabeya Kalonji soupçonné de percevoir des sommes allant de 15000fc à 10$ comme garantie de réussite dans le cours de mathématiques en premier graduat santé publique.

Pendant la période de leurs suspensions, les concernés sont appelés « à ne rien faire pour brouiller les enquêtes en cours, et à se rendre disponibles pour la suite de la procédure disciplinaire qui s’ouvre à ce jour ». Il est aussi demandé aux étudiants « victimes de ces perceptions illégales de fonds et qui ne l’ont pas encore dénoncé, de remplir sans délai, auprès de leurs autorités decanales respectives, la fiche déclaration des sommes versées ».

Il s’agit là d’une première décision disciplinaire prise par le nouveau recteur de L’UOM depuis son entrée en fonction en juillet dernier. Abbé Apollinaire Cibaka tient à assainir le personnel de l’université pour mettre de côté les personnes qui ne répondent pas aux critères, conformément aux recommandations du conseil de l’établissement. L’autre cheval de bataille du recteur Cibaka est l’amélioration de la qualité de l’enseignement qui passe notamment par l’abolition de toutes les pratiques négatives comme la vente des côtes aux étudiants.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS