La structure It’s Now a procédé à l’organisation d’un dialogue autour des défis du développement de la province du Kasaï-oriental ce samedi 09 octobre 2021 dans la salle CENAREC au sein de l’Université Officielle de Mbujimayi.

Dans son discours, Mireille Muteba a de prime à bord remercié les participants pour touq les sacrifier consentis pour participer à ces assices et de souligner les missions d’It’s Now ASBL structure organisatrice qui sont: lutter pour la bonne education, l’agropastoral,
la bonne gouvernance, les droits de l’homme, l’environnement et la santé.

Par ailleurs elle a souligné que cette manifestation tournée autour de but principal de réfléchir ensemble sur les défis du développement de la province (ce qui s’érige en blocage empêchant les jeunes d’être acteurs du développement au sein de la province) et la décision qu’on peut prendre c’est d’aller ensemble pour voir comment changer les choses.

“Aujourd’hui la jeunesse est mise de côté et dans beaucoup de situation, et dans la plus part de cas manipulée à des fins sournoises on peut donc nous demander qui manipule cette dernière? normalement ce sont des politiciens qui veulent accomplir leur désire; autre chose c’est l’ignorance, la jeunesse ne sait pas vraiment quelle est sa valeur, c’est pourquoi nous devons nous reveiller enfin de nous réunir pour refuser ces manipulations et l’un des moyens d’y arriver c’est de reflechir d’où l’importance de cette manifestation” a déclaré la coordinatrice de It’s Now ASBL.

L’autre intervention c’est du représentant de RACOJ qui avait révélé selon lui que le développement de la RDC devait être axé sur la jeunesse car elle occupe parmi les habitants près de 70% ici en RDC. Et parmi les défis du développement qu’il a relevé fuguré l’effet que “les jeunes ne soient pas engagés faute d’experience” a dit l’intervenant.

Puis s’en est suivi, le discours du conseil provincial de la jeunesse qui a demandé aux autorités à créer un cadre macro-économique pour inciter les jeunes au travail, créer également les centres des formations professionnelles formant dans l’agriculture, la menuiserie, la cordonnerie, la coupe et couture et le bureautique electronique, qu’on crée également d’espaces d’échanges entre jeunesse pour qu’elle soit sensibilisée sur le civisme ce qui peut nous aider à eviter de sextape aujourd’hui.

Dans la seconde partie de ces assises une discussion a eu lieu d’environ trois où le micro balladeur circulait en vue que les participants donnent leurs points-de-vues sur la question du développement.

Parmi les défis révélés il y avait : l’entrepreneuriat, l’accès de la jeunesse dans des postes de prise de décision et la mobilisation des autres jeunes qui n’ont pas l’instruction sur l’éveil de la conscience. Et les plaidoiries qui concernent les autorités seront transmises à qui des droits.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS