Le conseil des ministres a adopté ce jour le projet de relance de la filière textile en République Démocratique du Congo en commençant par la SOTEXKI dont la production a chuté (17millioins de mètres de tissus en 1988 à 400.000 en 2021). De 2.500 travailleurs en 1988, on est passé à 350 en 2022.

Usine de fabrication des cotons

 » Le plan de relance (PDI)/Société Textile de Kisangani adopté par le gouvernement est de 17,5M USD. Production attendue : 10,8 à 12 millions de mètres de tissus, 50.000 producteurs de cotons encadrés, 300.000 bénéficiaires de Tshopo, Bas-Uele, Ituri « 

Signalons que la première usine de coton à s’implanter dans le Tanganyika est la société Filtisaf, en 1948, précisément à Kalemie. Elle produisait 1 million de mètres de tissus par mois et employait 1 800 travailleurs dont 70 expatriés à sa fermeture, suite au pillage des unités de production de triste mémoire à travers le pays en septembre 1991. Par ailleurs, Filtisaf finançait une école de textile à Lubuye, toujours à Kalemie. Puis, il y a eu les guerres (1996-1997 et 1998-2003).

Par Gédéon Ngango



Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici