Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a rehaussé de sa présence, dimanche 3 octobre 2021 à Pullman Hôtel de Kinshasa, la cérémonie organisée par la Coordination des associations socio-culturelles du Grand Katanga, en son honneur et à celui de tous les fils et filles de ce coin de la République, élevés en dignité à travers les hautes fonctions au pays.

S’adressant à la grande communauté katangaise, à ses frères et sœurs, après avoir reçu les bénédictions des chefs coutumiers, le Chef du Gouvernement a commencé par rendre hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi pour sa nomination à ce poste. Il a circonscrit son message sur trois axes principaux à savoir, l’écoute, la disponibilité et l’unité katangaise. De son avis, c’est ce qui doit régner entre les filles et fils de cet espace quelles que soient leurs divergences. Il a aussi remercié ses frères et sœurs katangais de l’avoir reçu.

« Je dois toute ma reconnaissance au Chef de l’Etat, parce que c’est lui qui a permis, par sa nomination, de ma personne en qualité de Premier Ministre de ce grand et beau pays, qui est la RDC, que nous puissions avoir cet événement aujourd’hui. Pour cela, je vais demander, non seulement pour le remercier mais aussi pour l’encourager, qu’on puisse l’applaudir. Je le remercie également pour les autres membres de la communauté qui ont été élevés notamment le directeur de cabinet, Monsieur Guylain Nyembo, ainsi que les membres du Gouvernement qui m’entourent. Parce que à travers eux, nous avons l’occasion de faire rayonner la représentation de nos provinces et pour cela nous lui en sommes reconnaissant », a dit d’entrée de jeu le Chef du Gouvernement.

Dans son adresse, le Premier Ministre a reconnu la grande responsabilité que porte tous les dignes fils et filles du Grand Katanga nommés à différents postes de responsabilité.

« C’est une grande responsabilité parce que les attentes de la population sont énormes. Attentes au niveau national, de la paix et de la sécurité, particulièrement à l’Est de la République Démocratique du Congo, mais aussi attentes de développement de notre pays. Mais puisqu’ici il s’agit du Katanga, oui il y a aussi des attentes et nous, nous sommes ici pour manifester, vous montrer notre disponibilité pour être à l’écoute de vos attentes. Ce n’est qu’à travers cette écoute que nous pouvons rencontrer les besoins de la communauté. Je pourrais les énumérer et la liste serait non exhaustive, parce que nous savons combien nos provinces ont besoin d’être désenclavées. Ces problèmes des routes de desserte agricole particulièrement qui plombent le développement de nos provinces. Nous savons que nous avons besoin de faire véritablement bénéficier aux filles et fils du Katanga de leurs richesses et cela de manière équitable. Nous avons des défis parce que, comme vous le savez, le Grand-Katanga constitue l’un des plus grands pourvoyeurs au budget de l’Etat, particulièrement le secteur minier où nous avons besoin de faire respecter ce code qui a été adopté. Particulièrement cette question de la classe moyenne qui ne peut se résoudre que par cet accès à cette véritable sous-traitance dédiée aux autochtones, aux congolaises et congolais et notre combat sera d’y parvenir « , a-t-il dit.

Le Chef du Gouvernement n’a pas manqué d’évoquer la question des 145 territoires dont un projet important s’inscrivant dans le cadre du développement à la base est en cours.

« Nous avons aussi besoin de développement à la base. Nous avons choisi, nous au niveau du Gouvernement, comme entité, les territoires. Et donc nous avons travaillé avec tous les acteurs que vous êtes pour apporter ce développement à la base. Ici parce que je suis en famille, je peux donc déjà annoncer que ces sont les travaux qui vont commencer incessamment « , a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde.

Profitant de ce moment en famille, le Chef du Gouvernement central a appelé les Katangais à l’unité quelles que soient les divergences.

« Puisque je suis à cette tribune, et qu’on est entre frères et sœurs, c’est l’occasion de parler de l’unité du Katanga, parce que nous sommes frères et en famille, c’est normal qu’il y ait des problèmes. Les problèmes ne manquent jamais. Mais il n’y a aucune situation que nous ne pouvons surmonter. Je pense ici à une image qui concerne un village. Au village, il y a tout le monde. Il y a des chasseurs. Il y a ceux qui vont au champ. Nous avons aussi des fainéants qui restent à la maison, qui ne sortent pas. Mais ces fainéants sont ceux qui surveillent les enfants. Nous devons apprendre, dans cette diversité, à nous accepter les uns les autres, et chacun dans son rôle. On a mentionné ici un fait qui, peut paraître banal mais pour moi, c’est important. Quand on devait aller au parlement pour présenter notre programme du gouvernement selon la vision de son Excellence Monsieur le Président de la République, les députés m’avaient appelé. Ils m’ont dit : « Tu es notre fils, notre frère, nous avons besoin d’échanger avec toi ». J’étais allé répondre à leur invitation, c’était sous la direction de leurs présidents, ceux qui ont été présentés dans cette salle, l’Honorable Martin kabwelulu et Calixte Mukasa. A ce moment-là, ils m’ont dit nous t’avons appelé et tu nous as tous rencontrés toutes tendances confondues, à cause de cela, nous du Katanga, nous allons te soutenir. Et ce n’était pas de vains mots parce que ces mots se sont transformés en action et en acte concrets permettant à notre Gouvernement, Gouvernement que je dirige, d’avoir la plus belle installation que le pays n’ait jamais connue. Et donc c’est un bel exemple, pour montrer le besoin de notre unité, ce soir, pendant que je suis dans cette si belle salle avec ces belles femmes et beaux fils du Katanga », a souligné le Premier Ministre.

Il a fini son speech par l’annonce de sa disponibilité ainsi que celle de tous les membres de son gouvernement pour d’éventuels contacts fructueux.

« Je ne veux pas faire de longs discours. J’ai parlé de l’écoute. J’ai parlé de la disponibilité. Je le dis non seulement pour moi, mais pour tous les membres qui sont avec moi ici. Nos portes sont ouvertes. Nous serons disponibles pour répondre aux problèmes de la communauté. Maintenant c’est aussi une obligation pour moi de remercier chacune et chacun d’entre vous. Vous vous êtes déplacés de loin pour pouvoir nous honorer. Remercier tous ceux qui ont contribué pour que nous puissions avoir ce cadre et ce moment. Je vous remercie sincèrement. Je remercie tous ceux qui sont venus de loin, gouverneurs de provinces. Ils sont venus avec de fortes délégations avec parmi eux, des chefs coutumiers, dont nous avons reçu des bénédictions des ancêtres tout à l’heure. Les présidents des Assemblées bj provinciales, les honorables députés provinciaux qui se sont déplacés, qui sont venus de loin, trouver en mes mots notre profonde gratitude. Je vais terminer par là où les chefs coutumiers nous ont apportés leurs bénédictions. Ça m’a rappelé mon enfance, chaque fois que je devais sortir le matin, que ça soit mon père, paix à son âme, que ça soit ma mère, paix à son âme également, ils me disaient toujours là où tu vas, ne nous fait pas honte. Notre travail que nous allons abattre, ça sera vraiment avec le plus grand effort pour ne pas vous faire honte. Merci beaucoup, merci encore une fois de plus que Dieu vous bénisse », a conclu le Chef du Gouvernement.

Il faut noter que plusieurs autres personnalités ont pris part à cette cérémonie, entre autres, le Président du Sénat, les Honorables députés et sénateurs

Cellcom primature


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS