Arrivé dans sa ville natale où il a été accueilli par une marée humaine, le président de la République Félix Tshisekedi s’est dit d’être messi du peuple Kasaïen.

Trois ans après depuis son accession à la tête du pays, Félix Tshisekedi a songé aux enfants du Grand Kasaï afin de leur essuyer les larmes. Accompagné de la première dame Denise Nyakeru, le Président de la République a eu droit à un bain de foule monstre. Amassés tout le long du parcours deson cortège, de l’aéroport de Bipemba jusqu’au terrain Bonzola devant la cathédrale de l’église catholique où il devait s’adresser à la population, les «Mbuji-Mayiens» ont manifesté leur amour et leur attachement au fils du terroir. Il a eu également l’occasion de présenter les frères natifs leur «belle-sœur» et les buts d’avoir atterri avec elle sur son terroir.

Essuyer premièrement les larmes qu’ils ont jusque là depuis la mort du feu Étienne Tshisekedi en 2017; ensuite lever les inquiétudes qu’ils avaient et qui leur ont fait croire qu’ils ont été complètement oublié par leur propre enfant.

Concernant la MIBA, il leur a assuré que la société reprendra ses activités parce qu’elle conserve encore tout do, potentiel minier, en dépit des coups montés par des gens de mauvaise foi visant à tuer l’entreprise afin de condamner les Kasaïens à la misère.

«Mais, ne perdez pas l’espérance, car l’année prochaine sera consacrée à la réalisation de plusieurs projets».

Il a promis de mettre son séjour à profit pour entendre toutes les catégories de la population, les travailleurs de la MIBA et ceux d’autres services, les jeunes et vieux, les mamans en vue d’enregistrer leurs doléances. Car, il leur a apporté de bonnes nouvelles.

Par Bin Wabthomas

Goma

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS
A LIRE AUSSI SUR WAB-INFOS