Les Lampions se sont éteints sur le 5ème congrès du Conseil national de l’Ordre des Pharmaciens de la République Démocratique du Congo. Ouverts le 6 octobre dernier par le ministre Jean-Jacques Mbungani, ces assises, à la scientifique et élective, ont été clôturées avec succès par la Vice-Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Mme Véronique Kilumba Nkulu, ce samedi 9 0ctobre 2021 à Sultani hôtel, à Kinshasa.

«Comment renforcer le contrôle dans le secteur pharmaceutique et les capacités des pharmaciens pour garantir une prise en charge efficiente avec des médicaments certifiés afin d’assurer les soins de santé de qualité à la population », c’est le thème de cette énième congrès, au cours duquel les Pharmaciens congolais ont fait le bilan de leur profession et ont tracé des nouvelles perspectives pour le développement du secteur pharmaceutique.

Au cours de cette cérémonie de clôture, le Conseil a remis à la Vice-Ministre de la Santé Publique, les résolutions et recommandations issues des travaux de ce congrès. Ce document est destiné au gouvernement de la république, représenté par le ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention.

Dans son adresse, Mme Véronique Kilumba a salué, premièrement, l’engagement des pharmaciens qui se sont donnés corps, âmes et esprits aux travaux et surtout pour la réussite de ce Congrès tenu dans une ambiance de confraternité et dans un climat apaisé.

Par ailleurs, la Vice-Ministre de la Santé publique a soutenu la pertinence et la qualité des travaux dont les résolutions appellent évidemment à une attention particulière des autorités de la république et aux solutions urgentes.

« Voilà pourquoi nous réitérons notre engagement pris à l’ouverture de ce congrès, d’apporter la solution à vos problèmes », a rassuré le numéro 2 de la santé en RDC.
Devant les congressistes, elle a confirmé que certaines préoccupations des pharmaciens congolais ont été traitées et déjà trouvées des réponses au niveau du gouvernement.

« (…). L’Agence Congolaise de régulation Pharmaceutique (ACOREP) a été déjà créée. Je peux vous annoncer que dans les tous prochains jours, ses animateurs seront nommés. Et il en sera ainsi pour les autres résolutions qui restent », a déclaré la Vice-Ministre de la Santé.

A l’occasion, Mme Véronique Kilumba a exprimé sa gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat Felix Tshisekedi qui encourage les actions de la Couverture Santé Universelle dans son axe sur l’approvisionnement en Médicaments de qualité, sous la houlette de du Premier Ministre Jean-Michel SAMA LUKONDE.

Et d’ajouter : « les pharmaciens sont des grands acteurs dans cet axe tel que définit les objectifs assignés par le gouvernement ».

Il faut noter que ce 5ème congrès a été également une occasion pour l’Assemblée d’élire les nouveaux membres du Conseil national de l’ordre des pharmaciens de la RDC pour un mandat de 4 ans.

« Nous souhaitons plein succès au nouveau bureau du Conseil et bon retour en famille aux congressistes venus des provinces », a-conclu la Vice-Ministre de Santé publique, Hygiène et Prévention.
A cet effet, le Président du CNOP/RDC, a garanti l’accompagnement de toute la corporation au Ministère de la Santé dans la réalisation de ses tâches en ce qui concerne le secteur pharmaceutique en RDC.

« Nous serons régulièrement à la porté de votre cabinet avec des propositions concrètes pour notre secteur,car il va de l’intérêt de notre Nation. Nous préconisons la notion de l’Etat de droit dans l’exercice de la pharmacie en RDC, un concept qui doit nous conduire à l’application des textes régissant le secteur pharmaceutique au pays», a soutenu le pharmacien Glory Panzu.

Mark Munganga


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas de le partager sur les réseaux sociaux pour nous encourager d'avantage!!.
N'oubliez pas également de vous abonner sur notre Chaîne YouTube 👇🏽


AUTRES ACTUALITÉS SUR WAB-INFOS